L'Été


Installation in situ réalisée

à l'occasion d'une résidence

Exposition collective Le Dôme

17 juillet-31 juillet 2017,

Domaine de Montbazon

 

 
 

Captation sonore de l'installation

L'Été ◊ Exposition Le Dôme, Domaine de Montbazon, 2017

Note d'intention

 

« Le vent s’est levé… C’était d'abord comme la voix d’un espace vide… L’espace soufflant à l’intérieur d’un trou, une faille dans le silence de l’air. Puis est monté un sanglot, un sanglot du bout du monde, et l’on s’est aperçu que les vitres tremblaient et qu’en réalité c’était le vent. »
Fernando Pessoa, Le livre de l’intranquillité

La Maison est ici envisagée comme objet de travail à l'échelle 1.
Le passage du vent à travers les différentes pièces de la maison est révélé par l'utilisation de rideaux suspendus à chacune des fenêtres grandes ouvertes. Les courants d'air font danser les tissus blancs, rendant la maison légère et fugitive.

En écho à la datcha tarkovskienne, la maison devient une demeure d'immensité traversée par des forces dynamiques élémentaires: l'image intime et enracinée du foyer s'apparente dés lors à l'image flottante d'un rêve.


Matériaux: 35 rideaux accrochés aux 35 fenêtres, courant d’air

L'Été ◊ Exposition Le Dôme, Domaine de Montbazon

À propos

1. Installations

  • Facebook Clean
  • White YouTube Icon
  • Twitter Clean
  • White Instagram Icon